Logo ludicart



Les Guéridons Musicaux

de Jean-Robert Sédano et Solveig de Ory

6 tables à jouer avec les sons



Chaque guéridon musical propose un univers sonore interactif que le ou les joueurs peuvent découvrir et modifier à leur guise. Il suffit de placer les mains sur la table ou de déplacer les objets qui s’y trouvent pour faire naître aussitôt les réactions sonores :

- Un paysage bruitiste inspiré de la mer va se révéler sur le guéridon bleu en déplaçant galets et coquillages.
- Une musique baroque sur le damier à 64 cases du guéridon orange vous permettra une infinité de combinaisons musicales.
- Le guéridon jaune compose une courte séquence musicale en fonction du dessin en rouge, vert et bleu que vous venez de réaliser.
- Le guéridon vert recouvert d’herbe vous fera découvrir le langage de deux petites souris.
- Le jeu de billes du guéridon rose permet de composer une musique aléatoire très contemporaine suivant les mouvements et les positions des billes.
- Le guéridon violet, synesthésique, déclame des voyelles d’après le fameux poème d’Arthur Rimbaud, grâce aux objets colorés posés sur la table.

Dispositif technique : chaque guéridon dispose de sa régie informatique et de son éclairage. Une caméra vidéo placée au dessus de la table détecte la présence et les déplacement des objets. Ces informations sont instantanément converties en phénomènes sonores et musicaux par les logiciels originaux de J.R. Sédano.
Installation en salle, 20 m² minimum, une prise de courant par guéridon.

 
Guéridons Musicaux - Studio 2005

« Permettre une approche ludique du monde sonore, aiguiser la sensibilité aux phénomènes acoustiques par l’intermédiaire d’une activité expérimentale et conviviale, voilà en résumé les buts principaux des Guéridons Musicaux. Cette installation est le prolongement de travaux antérieurs, notamment des « Fresques Musicales » et « Hop’Music » où le public pouvait créer et jouer avec les sons en se déplaçant physiquement à l’intérieur d’un espace sonore interactif d’une cinquantaine de mètre carrés. Les Guéridons Musicaux opèrent un changement d’échelle en permettant de manipuler des objets sonores sur la surface réduite d’une table. Les six guéridons offrent des jeux et des univers sonores très différents où la précision du geste produit les modifications les plus fines. Jeu de combinaisons sur le damier du guéridon orange, jeu d’accumulation avec les coquillages du guéridon bleu, jeu de position avec les souris du guéridon vert, jeu de mouvement avec les billes du guéridon rose. Jeu de poésie sonore produite par l’arithmétique colorée du guéridon violet ou encore « dessine moi un son » sur le guéridon jaune. Etre acteur de sa production sonore, en mesurer les effets dans un cadre ludique c’est une piste à explorer pour une prise de conscience du rôle de chacun dans son paysage et participer ainsi à une écologie sonore inventive. »
 Jean-Robert Sédano, novembre 2005





Guéridons musicaux à Saint Priest en 2010

6  tables to play with the sounds

Each musical gueridon proposes an interactive sound universe that the players can discover and modify at own way. It is enough to place the hands on the table or move the objects to make sounds.

- A landscape bruitist inspired by the sea will appear on the blue pedestal table by moving rollers and shells.

- A music baroque on the checkerwork with 64 boxes of the orange pedestal table will allow you an infinity of musical combinations.

- The yellow pedestal table composes a short musical sequence according to the drawing in red, green and blue which you have just carried out.

- The green pedestal table covered with grass will make you discover the language of two small mice.

- The set of balls of the pink pedestal table makes it possible to compose a very contemporary random music according to the movements and the positions of the balls.

- The purple pedestal table, synesthesic, déclame of the vowels according to the famous poem of Arthur Rimbaud, thanks to the coloured objects posed on the table.

Technical device: each pedestal table has of its data-processing control and its lighting. A video camera placed at the top of the table detects the presence and the displacement of the objects. This information is converted instantaneously into sound and musical phenomena by the original software of J.R. Sédano. Installation in room, 20 m² minimum, a socket-outlet by pedestal table.

Accueil